Mon code de déontologique d’utilisation de la sophrologie, de la relaxation et des massages bien-être est de :

  1. Respecter la méthode et les valeurs de la sophrologie et relaxation que m’ ont enseignées mes formateurs et proposer uniquement des techniques que je maîtrise.
  2. Respecter la personne avec égalité et dignité sans différenciation ni aucune discrimination possible.
  3. Respecter l’image de la sophrologie et de la relaxation et lutter contre les dérives sectaires. Ne pas nuire à l’image de la profession.
  4. Respecter et protéger l’intégrité physique et psychique de la personne sous ma responsabilité.
  5. Respecter l’absolue confidentialité des dossiers et informations clients dans l’obligation du respect professionnel. Communiquer à d’autres professionnels de la santé et du bien-être uniquement en accord avec le client.
  6. Actualiser savoir et compétences en suivant régulièrement des stages, formations et conférences sur les recherches et les avancées dans ce domaine.
  7. Faire une promotion claire, précise et honnête des prestations proposées dans les limites du domaine de la sophrologie et de la relaxation sans inclure d’autres thérapies sans en avertir son client et avoir son approbation. Le montant de mes prestations est juste et cohérent en fonction de mes compétences, de la concurrence, de la localisation et du tissu social dans lequel j’exerce.
  8. Orienter les clients vers d’autres thérapeutes si leur cas dépasse mes compétences, mes capacités ou le domaine de la sophrologie et relaxation.
  9. Ne jamais faire de diagnostic, de prescription médicale ou induire un client à ne pas suivre les prescriptions et les conseils de son médecin ou tout autre professionnel de la santé.
  10. Conserver l’éthique et l’intégrité professionnelle de la sophrologie et relaxation même lors de prestations sous l’autorité d’un quelconque organisme.
  11. Entretenir des relations respectueuses, courtoises et professionnelles avec les autres sophrologues et autres thérapeutes.
  12. Ne jamais tenter de vouloir rendre le client dépendant des soins ou de la présence que je lui apporte à des fins personnelles et égoïstes. En cas de transfert ou de contre-transfert entre thérapeute et client, je me donne le droit d’interrompre le travail thérapeutique et de proposer un confrère à ce client le cas échéant. Je m’engage, pour notamment réguler le transfert/contre-transfert, à être supervisé par un pair expérimenté afin d’être encadré et accompagné dans mes écueils et mes expériences professionnelles.
  13. S’engager à respecter et faire respecter la législation en vigueur du métier de sophrologue et relaxologue.